Le bon choix des équipements pour le processus de préparation 2/2

Verdés est un fabricant renommé de machines pour la préparation d’argiles pour les producteurs de briques et de tuiles dans tous les pays et marchés. L’expérience acquise au fil des années nous donne une vision globale et la capacité d’adapter nos solutions à chaque situation, à travers les connaissances acquises après avoir répondu à des besoins très différents selon chaque pays.

C’est pour cela que Verdés propose une gamme de solutions différentes pour une même application, en fonction de la demande du marché. C’est le savoir-faire de chaque région qui dicte souvent la solution à choisir, même dans certains cas en ignorant les autres possibilités. Dans le cas des marchés européens, il existe une prédilection pour des solutions de broyage telles que l’utilisation de Broyeurs à Meules et des Doseurs-râpeurs pour l’homogénéisation. Cependant, l’option d’un autre équipement qui, selon la situation, peut effectuer un travail plus efficace, ou très similaire mais à un coût beaucoup plus bas, n’est souvent pas valorisée.

Le but de cet article est de passer en revue les caractéristiques qui définissent chacune de ces machines, et les fonctions spécifiques qu’elles exécutent. De cette manière, le producteur céramique pourra compter de la manière la plus appropriée sur tous les éléments nécessaires au choix du processus de broyage.

Processus d’Homogénéisation

De la même manière que dans le processus de broyage, les fabricants de machines mettent à disposition différents équipements pour le mélange et l’homogénéisation avec différentes caractéristiques et fonctions. Ce qui suit décrit les machines utilisées pour ce processus.

  1. Malaxeur

Amasadora VerdésLe Malaxeur est l’une des machines les plus présentes dans le processus de préparation et de moulage. Il est spécialement conçu pour l’homogénéisation d’un mélange d’argiles et l’incorporation d’eau, ou l’ajout de colorants et additifs.

Palas amasadora VerdésVerdés offre une large gamme de tailles avec ses différents modèles de la série 040, qui peuvent atteindre des capacités de 130 m³ / h. La machine est constituée d’une cuve de malaxage horizontale, traversée par deux axes parallèles munis de pales inclinables qui tournent en sens inverse et font avancer le mélange, tout en étant homogénéisés par friction. Il est possible d’orienter les pales à différents angles le long du Malaxeur, et optimiser ainsi le pétrissage en fonction du type d’argile. La particularité de la conception de Verdés réside dans le synchronisme des pales qui sont confrontées, générant un effet « pale contre pale » et maximisant ainsi la friction et intensifiant l’effet de pétrissage, tout en facilitant la distribution uniforme de l’eau ou autre additifs.

Dans le cas du Mélangeur-Étireur et du Mélangeur-Filtre, l’efficacité du pétrissage, renforcée par un groupe d’hélices de compression, assure la meilleure homogénéisation du matériau et une meilleure qualité dans l’argile. Le Mélangeur-Filtre incorpore également une grille à la sortie qui retient les impuretés du matériau, bien qu’il s’agisse de racines, de plastiques ou d’autres corps étranges. Verdés dispose des modèles 450/550/650/700/750, bien dans la version Étireuse que dans la version Filtre, qui atteignent une capacité de 65 m³ / h.

  1. Doseur-Râpeur

Rallador VerdésLe Doseur-Râpeur est une machine spécialement conçue pour le compactage et le mélange final des argiles humides. Grâce à son réservoir de grand volume, il peut également agir comme distributeur, permettant d’absorber de grandes variations dans la quantité de matière introduite grâce à l’apport de rejets de pièces extrudées ou pressées, en fournissant toujours un flux constant de matière à la mouleuse.

Verdés propose les modèles 204 et 205 avec des diamètres de réservoir de 1400 mm et 1900 mm respectivement pour des productions de 10 à 65 m³ / h.

La machine est composée d’une cuve verticale de forme cylindrique dont le périmètre contient des grilles, un arbre de rotor vertical et une plaque collectrice qui recueille le matériau vers l’extérieur. La machine incorpore un circuit pour l’addition d’eau et la possibilité d’inclure des couvertures de grille pour éviter la formation de matériel sec.

Critères de sélection

Étant donné que les machines décrites ci-dessus sont très différentes les unes des autres, dans certaines circonstances, elles remplissent des fonctions différentes et peuvent ne pas être comparables. Il est nécessaire de faire une analyse sur les situations dans lesquelles un Doseur-Râpeur et un Malaxeur effectueront des fonctions similaires et donc il sera possible de faire une comparaison:

– Processus de broyage: À ce stade, il n’est pas possible faire une comparaison. Tout au long de ce procès, l’argile avance à travers chaque étape de broyage (Concasseur, Désintégrateur / Broyeur à Meules, Laminoirs, etc). Dans cette phase, il y a principalement des Malaxeurs qui homogénéisent l’argile en différents points de la ligne, ce qui permet le mélange de plusieurs argiles différentes ou l’ajout d’autres composants tels que le charbon, la cellulose, le sable ou d’autres additifs qui confèrent chacun des propriétés différentes au mélange. En plus de cette fonction, les Malaxeurs permettent l’avancement de terres plus épaisses et moins humides à travers de sa cuve, en effectuant un processus de mélange par friction effectué par les pales. Cette homogénéisation est plus efficace plus la longueur de la cuve du mélangeur est grande et plus le degré d’inclinaison des pales et la vitesse de rotation des arbres sont réduites, puisque la vitesse d’avancement du mélange se réduit, affectant celle-ci à la capacité de la machine (ce qui nécessite d’un compromis entre la productivité souhaitée et la qualité du pétrissage).

– Immédiatement avant l’extrusion: À ce stade, nous pouvons comparer les performances des deux machines. Ici, l’argile provient de la dernière étape de broyage (Laminoir Finisseur, Broyeur à Marteaux, Broyeur Pendulaire) avec une taille de particule minimale. Après avoir brisé la taille des grains dans le broyage, on trouve de nouvelles particules plus fines mais à nouveau avec une humidité et une distribution hétérogène. Ces particules sont amenées à une étape finale d’homogénéisation, de mouillage et de mélange avec des additifs si nécessaire, pour que la boue qui atteint la mouleuse conserve ses propriétés le plus constantes possibles en termes de distribution des particules, d’humidité et de compactage. De cette façon, le produit final présentera les meilleures propriétés esthétiques et mécaniques.

Dans cette étape, le producteur céramique peut décider entre l’utilisation des différents équipements d’homogénéisation: Malaxeur, Mélangeur-Étireur, Mélangeur-Filtre ou Doseur-Râpeur. Quel équipement est plus pratique? Nous analyserons au cas par cas:

Malaxeur: Il effectue un travail simple mais de haute performance. Il remplit la fonction de pétrissage et d’ajout d’eau sans compactage du mélange. En progressant horizontalement, le malaxeur fonctionne mieux à pleine charge puisque de cette forme l’argile exerce plus de contact avec les pales. Par conséquent, pour obtenir l’efficacité maximale du pétrissage, l’alimentation doit être régulière. Ceci est obtenu si l’installation compte avec un apport constant d’argile (sans recirculation des rejets provenant de l’extrusion ou de la presse). En cas d’exister un apport irrégulier de rejets, l’installation doit disposer d’un Doseur supplémentaire qui dose les irrégularités éventuelles dans l’alimentation du Malaxeur.

Cette solution optimisera les coûts d’exploitation, car c’est celle qui nécessite moins d’investissements et moins de dépense énergétique. L’entretien nécessaire sera aussi plus simple. C’est l’équipement le plus recommandé pour les installations de brique creuse ou de bloc, dans lesquels il est cherché de minimiser les coûts de fabrication.

Mélangeur-Étireur, Mélangeur-Filtre: Pour obtenir un degré d’homogénéité plus élevé et fournir une qualité supérieure dans le produit final, ces variantes du Malaxeur peuvent être adéquates. Aux qualités mentionnées du Malaxeur simple, elles apportent son étape de compactage final, soit par extrusion, soit contre le filtre.

En fournissant à l’étape d’extrusion du matériel avec un degré plus haut de compactage, une dépense énergétique excessive à ce stade est évitée dans le travail de compression, et l’usure des éléments de la mouleuse est réduite.

Ces machines ont une puissance plus élevée, comparable à celle du Doseur-Râpeur, et donc la consommation d’énergie sera supérieure à l’option précédente. Son utilisation sera appropriée pour les productions à forte valeur ajoutée, telles que la brique de parement ou la tuile.

Doseur-Râpeur: Il correspond à la plus grande machine et donc les plus hauts investissement et coûts énergétiques et d’exploitation. En comptant avec un grand réservoir et un rotor vertical, cette machine est capable de travailler bien à pleine charge comme avec une charge semi-pleine. Contrairement aux Malaxeurs, cette machine peut absorber les variations dans l’alimentation par elle-même. La machine permet l’addition d’eau ou de vapeur et compacte efficacement l’argile contre la grille externe, bien que l’homogénéisation soit moins importante que dans un Malaxeur.

Il sera plus approprié pour les processus qui comptent avec une grande variabilité dans l’apport de rejets, tels comme ceux provenant de la presse à tuiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *