Extrudeuse de briques d'argile Magna 675

Étude de cas: Verdés installe à Belgique une Mélangeur à Filtre A-750-F et une Extrudeuse d’argile MAGNA 675

En 2018, la société belge DUMOULIN BRICKS a renouvelé ses deux principaux équipements pour l’étape de moulage et façonnage des briques d’argile: le mélangeur à filtre et l’extrudeuse.

Ils ont décidé de choisir Verdés comme partenaire technique pour la fourniture des deux nouveaux équipements. L’objectif de l’intervention était d’incorporer un nouvel équipement capable de surpasser les cadences de production et les pressions de travail des machines existantes, qui fonctionnaient déjà à la limite de ses capacités.

Verdés a relevé ce défi en s’appuyant sur sa longue expérience en matière de moulage et sur son nouveau design d’extrudeuse MAGNA, conçu en 2013 et comptant sur les dernières technologies en matière d’extrusion.

L’approvisionnement a consisté en un mélangeur à filtre modèle A-750-F et une extrudeuse MAGNA 675.

Mélangeur à filtre modèle A-750-F

Le modèle A-750-F est la plus grande machine de sa gamme. Il se compose d’un mélangeur ouvert de 1800 mm de long qui incorpore une zone de compression postérieure de 875 mm qui compacte l’argile contre une grille, obtenant ainsi une grande efficacité d’homogénéisation et capturant les impuretés du matériau en même temps. Les capacités de ce modèle dépassent les exigences de production actuelles afin de permettre une éventuelle augmentation future des taux de productivité.

Extrudeuse MAGNA 675.

L’extrudeuse Magna 675 a une capacité de production jusqu’à 85 t / h, très supérieure à la production actuelle. Elle compte avec un diamètre d’hélice dans la chambre à vide de 675 mm et de 650 mm à la sortie. Cette configuration permet d’appliquer un rang de pressions allant jusqu’à 25 bars, ce qui offre une flexibilité suffisante pour produire différents formats de blocs. La pression supérieure appliquée permet également de travailler moins humide et de réduire la consommation postérieure dans le four de séchage.

Après plusieurs mois de production, les résultats sont clairement visibles: la pression de travail a augmenté, donnant plus de stabilité aux blocs en humide et améliorant la productivité de certains formats critiques. Actuellement les machines travaillent encore loin de leurs capacités maximales, ce qui réduit l’usure des pièces critiques. L’étape de moulage a amélioré son efficacité et est préparée pour une augmentation future de la capacité de production.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *