Laboratoire Verdés: une première année très productive

Dans le but de renforcer son engagement en faveur du service à la clientèle et de la recherche de solutions adaptées aux clients, à la fin de l’année 2015, Talleres Felipe Verdés a inauguré un nouveau laboratoire dans son siège central de Vilanova del Camí (Barcelone).  Au cours de sa première année, le laboratoire de Verdés a consolidé sa position de centre de référence capable d’explorer et d’expérimenter avec une grande diversité de matériaux, au-delà des argiles habituellement destinées à la production de céramique rouge. Ainsi, Verdés réaffirme sa volonté d’offrir à tous ses clients actuels et potentiels une gamme de services de plus en plus vaste.

MACHINES ET ESSAIS:

Le laboratoire propose de nombreux essais pour analyser en profondeur tous les aspects liés à la préparation et au moulage des argiles et d’autres minéraux. En outre, les installations comptent aussi des équipements rénovés permettant d’étudier le comportement du produit lors des processus de séchage et de cuisson.

En ce sens, précisons que les machines destinées au broyage et au moulage ont été intégralement conçues et fabriquées par Verdés. De fait, ces appareils sont souvent vendus à des centres de recherche et à des universités, mais aussi à des études d’ingénieurs et à d’autres professionnels travaillant dans différents champs de recherche.

La préparation des matériaux pour leur analyse est donc réalisée par :

  • Broyeur à marteaux modèle 030 : Spécialement conçu pour réaliser des essais en laboratoire, ce broyeur reproduit le principe de la série des broyeurs à marteaux Verdés VB. Il a été spécifiquement conçu pour broyer des produits secs. Le remplacement de sa grille est très rapide et il permet de travailler avec différents diamètres et configurations de criblage afin que la distribution de la taille de particule obtenue puisse être facilement comparée avec des résultats industriels.
  • Désagrégateur modèle 120 : Conçu pour moudre des matériaux humides ou semi-humides, ce désagrégateur est une réplique de la version industrielle de Verdés. Il se compose d’un cylindre lent et lisse qui travaille contre un deuxième cylindre rapide pourvu de lames facilement remplaçables qui lui permettent de broyer les matériaux soumis à l’essai et d’obtenir une taille maximum de <3 mm.
  • Laminoir modèle 080 : Il s’agit d’un laminoir de laboratoire qui fonctionne selon le même principe que les laminoirs de raffinage Verdés à échelle industrielle. Ainsi, deux cylindres lisses travaillent l’un contre l’autre avec un écart minimum de 0,1 mm.
  • Malaxeur modèle 040 : Cette unité se compose essentiellement d’un réservoir en acier inoxydable, de pales de malaxage, d’une transmission et d’un panneau de contrôle intégré. Les ingrédients, les matériaux et les additifs sont soigneusement mélangés moyennant un contrôle précis du mélange. Les pales de malaxage et les racloirs, eux aussi en acier inoxydable, basculent pour faciliter le déchargement et le nettoyage postérieur de la cuve.
  • Extrudeuse modèle 050-C/O : Il s’agit d’un ensemble autonome composé de l’extrudeuse, des commandes, d’une table de découpe, d’une pompe à vide et d’un panneau de contrôle. Le corps à hélices de la machine peut être entièrement ouvert depuis la zone d’alimentation. Cela permet d’accéder à la machine sur toute sa longueur pour faciliter les tâches de nettoyage et éviter la contamination entre les différents produits. La vitesse de l’hélice est contrôlée au moyen du variateur de vitesse pour s’adapter à toutes les conditions de moulage. L’extrudeuse 050-C/O, avec sa configuration standard, admet des pressions de travail de 40 bars.

En plus des machines décrites, les installations du laboratoire Verdés comprennent un équipement de mesure et d’analyse complet pour étudier les matériaux après leur réception et ainsi pouvoir conseiller les clients quant aux meilleures alternatives disponibles une fois les essais effectués.

Dans le laboratoire Verdés les caractéristiques du produit sont mesurées et examinées avec soin dès son arrivée et jusqu’à l’élaboration du rapport final : la distribution de la taille de particule, les mélanges de différents échantillons et additifs, les exigences d’humidité et de pression d’extrusion, la plasticité, le comportement des différents échantillons et mélanges pendant les processus de séchage et cuisson, ainsi que bien d’autres paramètres liés au produit final comme l’absorption d’eau ou sa résistance mécanique.

Enfin, soulignons qu’au cours de cette première année de fonctionnement, les techniciens du laboratoire Verdés ont réalisé des essais avec de des matériaux très divers qui ouvrent le champ de recherche à d’autres produits au-delà de l’argile, pour réunir toute l’expérience et la future connaissance en termes de broyabilité, de pelletisation, de capacité d’extrusion et le comportement général d’une grande diversité de produits, et notamment d’autres matériaux non-ferreux, biomasse et résidus de différente nature.

Ainsi, Verdés dispose désormais d’un outil amélioré pour fournir les meilleurs services à ses clients. Ce nouveau laboratoire élargit les capacités de Verdés pour examiner et étudier en profondeur toutes les alternatives possibles afin de fournir le meilleur conseil aussi bien aux investissements futurs, qu’aux installations existantes cherchant à améliorer et à optimiser leurs processus.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *